Mon chat est malade : que faire ?

Mon chat est malade : que faire ?

Quand un chien est malade, il est facile de deviner qu'il n'est pas en forme, ce qui n'est pas le cas pour un chat. En effet, un chat malade, lui, il arrive à dissimuler ses petits troubles durant des jours sans que personne ne s'en aperçoive.

Il faut donc faire attention au moindre signe de changement qui pourrait s'agir d'un mal qui le ronge. Ce genre de petite refonte peut être le symptôme d'une maladie qu'il faut à tout prix identifier.

Observez les symptômes

Si votre chat change d'habitude ou d'attitude, il s'agit peut-être d'un signe de trouble ou de maladie. Toutefois, reconnaitre les symptômes n'est pas toujours évident, c'est pourquoi il faut tout prendre en compte, c'est-à-dire : ? Il reste tout le temps couché

  • Il se camoufle
  • Il n'a pas fini sa nourriture
  • Il a vomi trois fois au lieu de deux ce mois
  • Il devient agressif
  • Il va rarement dans sa litière

Le chat ne dévoile pas sa maladie comme un humain ou un chien, ou alors ce qu'il montre n'a rien à avoir avec sa souffrance.

Par exemple, il a de la thyroïde alors qu'il vomit normalement notamment deux fois par mois. Dans le cas où les symptômes vous semblent évidents, n'hésitez pas à solliciter votre vétérinaire pour donner sens à ces signes avant-coureurs.

Ayez le réflexe de prendre un thermomètre

La truffe d'un chat reste toujours fraîche même s'il est malade. Dans ce cas, au moindre signe d'anomalie, n'hésitez pas à prendre sa température.

  • Il suffit juste de couvrir le chat d'une serviette, d'appliquer de la vaseline sur l'embout du thermomètre et de pénétrer 2 cm de celui-ci dans son anus.
  • En général, la température est de 38 ° et 39 °C quand il est en forme. Supérieur à 39,5 °C, il est sans aucun doute atteint d'une fièvre.

Ce qui signifie qu'une consultation chez le véto s'impose. Pareillement, si votre boule de poil agit bizarrement comme toupiller autour de sa litière sans faire ses besoins. C'est peut-être une manière de dire qu'il a mal en urinant.

Rusez pour lui faire prendre ses médicaments

La consultation n'est que la première étape, car après il faut arriver à lui faire avaler ses médocs. Or, c'est une tâche encore plus compliquée que de donner un médicament à un bébé.

  • Des techniques comme utiliser une seringue sans aiguille pour les médicaments liquides ou d'ouvrir sa bouche pour lui donner un comprimé peut faire l'affaire.
  • Cependant, il ne se laissera pas faire aussi facilement, c'est pourquoi il faut être rusé en masquant le comprimé dans sa nourriture par exemple.
  • Il est connu de tous qu'un chat puisse agir de façon étrange qu'il soit malade ou pas. Il revient donc à son maître d'identifier ses habitudes pour faire la différence.

En cas d'inquiétude, pensez à mettre en pratique les conseils ci-dessus pour en avoir le cœur net. Si effectivement votre chat est malade, emmenez-le sans tarder chez votre vétérinaire.

Qu'importe le motif de votre visite chez le véto, pensez toujours à le mettre dans sa caisse de transport pour éviter d'éventuel accident.