Le vaccin contre la rage pour son chien est-il obligatoire ?

Le vaccin contre la rage pour son chien est-il obligatoire ?

En général, le vaccin contre la rage chez les chiens n'est pas nécessairement obligatoire. Cependant, bien que la rage se fasse de plus en plus rare en France, la vaccination représente toujours une sage précaution et est prescrite par les vétérinaires. Bon nombre de maîtres se demandent sur l'utilité de cette piqure.

Cela dit, il y a toujours des exceptions pour les chiens dits dangereux comme ceux qui figurent dans la liste noire de la loi de janvier 1999. Il en est de même pour les chiens amenés à voyager dans un territoire étranger. Dans ce cas, le vaccin contre la rage pour chien peut être réclamé.

Identifier avant de vacciner

En France, tous les vaccins sont facultatifs pour un animal notamment pour les chiens. Et même si la rage est une maladie sérieuse, la vaccination n'est pas si nécessaire.

Néanmoins, pour justifier de la vaccination anti-rage, le chien en question doit d'abord être identifié au préalable. À l'aide d'un tatouage ou d'une puce électronique, l'identification sera déclarée dans le passeport de l'animal délivré par le vétérinaire.

Les frais destinés à cet effet peuvent être pris en charge par l'assurance santé animale. Chez les chiens, c‘est imposé à partir de quatre mois. C'est seulement suite à une identification qu'il peut ou pas être vacciné.

Les chiens concernés par le vaccin contre la rage

Le vaccin contre la rage est optionnel sauf dans certains cas dont :

  • Les chiens jugés dangereux : il s'agit des chiens de la catégorie 1 et 2
  • Les séjours internationaux : le chien doit impérativement être vacciné contre la rage s'il voyage à l'étranger
  • Les établissements : pour être admis au sein d'un camping ou d'un chenil ou encore s'il participe à un concours canin, le vaccin antirabique est indispensable.

Si votre chien mord quelqu'un

Vacciné ou pas contre la rage, tout animal ayant griffé ou mordu quelqu'un doit faire l'objet d'une consultation auprès d'un vétérinaire.

C'est le règlement qui met en jeu la responsabilité pénale des maîtres. En l'occurrence, le chien doit être consulté dans les 24 heures qui suivent l'agression, puis 7 à 15 jours après. Aussi, le chien est obligé de suivre un diagnostic comportemental chez un vétérinaire agréé en guise de prévention.

Si votre chien ne sort jamais

Même s'il s'agit d'un chien d'intérieur qui ne quitte jamais la maison ou le territoire français, le vaccin antirabique reste toujours une précaution nécessaire.

  • Cela mettra l'animal à l'abri de l'euthanasie en cas de perte ou de fugue. De plus, cette mesure de prévention est utile si l'animal croise un autre animal contaminé ou si la rage vient à apparaitre avec le temps.
  • C'est une éventualité qu'il faut tenir en compte. Le vaccin contre la rage n'est certes pas requis par la loi, mais prévient tout risque de contamination.
  • C'est la solution parfaite pour protéger son petit toutou.

Toutes les maladies canines pour lesquelles le vaccin est conseillé sont mortelles ou contagieuses. Pourquoi se priver du meilleur moyen de les éviter??